Arno & Nora vont au cinéma

27 février 2015

Fantastic Four, or Realist Four ?

WhatFFP03-1

WhatFFP03-2

WhatFFP03-3

WhatFFP03-4

WhatFFP03-5

Posté par darkcowboy à 17:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]


19 février 2014

Déni de l'évolution

Nanana01

 

Nanana02

 

Nanana03

 

Nanana04

 

La possibilité qu'un projet évolue ? Soit réécrit ? Modifié ? Changé ? Remonté ? Qu'il ne corresponde pas du tout au scénario de base sur lequel le projet a été lancé ? Inconcevable. 

Un jour, il faudra que je vous parle du Robin Des Bois de Ridley Scott. Du scénario de base aux évolutions au résultat final. 

Pour faire court : Le projet était à la base un scénario que beaucoup de gens aimaient intitulé NOTTIGHAM. Original, ce scénario racontait la légende de Robin des Bois en mettant en scène Robin comme un méchant criminel, le héros étant le shériff de Nottingham. De plus, ce shériff utilisait beaucoup l'analyse scientifique, comme dans CSI. 

Le projet étant lancé, des réécritures ont commencé. Au bout d'un moment, ils n'ont plus voulu que Robin soit le méchant. Ils ont eu l'idée de dire que Robin était une identité de super héros, comme Zorro, et que Nottingham était Shériff le jour et justicier/voleur la nuit sous la capuche de Robin. 

Et de réécriture en réécriture, on est finalement arrivé au film que vous avez vu, avec Russel Crowe, une version "origine" de Robin des Bois. Où il ne reste plus rien du concept original.

 

Posté par darkcowboy à 15:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 janvier 2014

Superman Vs Batman pour 2015, non, 2016

BenHURTBD00 copie

BenHURTBD00 copie 2

Posté par darkcowboy à 11:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 octobre 2013

Pour des super héros pour tous les âges !

Quand la maison d'édition de Superman et Batman, DC Comics, à lancé le label VERTIGO, décidant de publier des bandes dessinées destinée aux adultes, (sans pour autant être des bandes dessinées de cul), la plupart du temps sans super héros dedans, avec des thèmes et des traitements matures et auteurisant, j'ai trouvé ça incroyablement audacieux et vraiment bien. 

Quand MARVEL a lancé ses labels MARVEL KNIGHT et MARVEL MAX, mettant en scène les aventures de leurs super héros, mais dans un traitement destiné exclusivement aux adultes, sans censure sur les gros mots, la violence ou le sexe, j'était incroyablement excité et ravi. Et je trouve d'ailleurs que MARVEL MAX a été assez sous-exploité et qu'ils n'ont pas sorti assez de titres et n'y ont pas cru assez…

Tout ça pour dire que de la bande dessinée a destination des adultes, je suis complètement pour. 

 

J'avoue que j'étais plus dubitatif quand DC et Marvel ont timidement lancé quelques titres a destination exclusive des petits enfants.

 

Il y a quelques mois, un auteur de bande dessiné connu est venu voir un des éditeurs de DC Comics, tout excité, lui parlant de son projet de faire une mini série d'album tous public sur un personnage connu. Entendons-nous bien, "tous public" ne signifie pas "pour les enfants et les tout petits", mais bien ce que ça veux dire, c'est a dire destiné et pouvant être apprecié par tous les publics ! Le public adulte n'a pas forcément besoin de jurons, de violence graphique sanglante ou de sexe pour apprécier une histoire ! Et là, l'éditeur l'a arrêté en lui disant que "non, aujourd'hui les comics étaient destinés à un public de geek de 40 ans.". 

C'est l'éditeur des comics qui disait ça. 

 

Autrefois, de mon temps, la grande majorité, la plupart des comics étaient "tout public". Même si beaucoup de gens pensaient que "tout public" signifiait "pour les enfants". On pouvait les lire et les apprécier a tout âge. 

Il y avait ça et un autre crédo : Chaque comics risquait d'être le premier lu par quelqu'un. Cela devait rester accessible aux nouveaux lecteurs. 

Aujourd'hui, tout cela semble être parti à la poubelle. 

La plupart des comics contiennent une grande dose de violence, de thèmes adultes, quand il n'y a pas des jurons et du sexe. Et la plupart s'inscrivent dans une continuité complexe qui ne semble s'adresser qu'a des lecteurs qui suivent le titre depuis des années, et achètent plusieurs titres pour pouvoir suivre.

 

Aujourd'hui, avec l'avénement des films adaptés des comics de super héros, des gens se plaignent que les films "volent" le public des comics et ne leur en apporte pas. 

Mais ces films ont l'avantage d'être tout public et accessibles aux nouveaux spectateurs !

Il y a de moins en moins de comics comme ça. Au point qu'aujourd'hui, on parle régulièrement de marquer sur la couverture quand le public peux commencer à lire a partir de ce numéro là si il n'a pas lu avant ! Vraiment !

 

A trop écouter les râleurs et les trolls sur internet, a trop vouloir copier des albums certes majeurs et adultes, mais qui ne demandaient pas a devenir un modèle a suivre, les éditeurs ont perdu le grand public de vue et ne savent pas renouveler leur lectorat. Ils s'adressent uniquement a un public certes fidèle, mais vieillissant, alors que de nouvelles générations ne demandent pas mieux que de devenir fans et lecteurs a leur tour. 

 

Des titres pour adultes, oui. 

Mais la majorité des titres doivent être tout public. Tout public ne signifiant pas non plus visant uniquement les petits enfants avec un contenu débile. Ça veux juste dire sans jurons, violence, thèmes trop sombres, ni sexe. Et accessible a un nouveau lectorat sans avoir besoin d'avoir lu 150 autres numéros avant. 

Et ça manque cruellement.

 

Pour moi, les comics de super héros, ce n'est pas forcément un truc de "gamins", mais ça ne doit pas être non plus un truc réservé aux adultes !

Posté par darkcowboy à 10:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 septembre 2013

Comics-BD-Ciné - Qui est le vrai ?

Quand une histoire et un personnage est adapté sur de nombreux supports, livre, BD, série télé, film, dessins animés, jeux vidéos, on peux finir par se demander qui est le "vrai" et qui détient la vérité sur le personnage. Ce qu'il faut garder. 

Pour ce qui est des super héros, en théorie, c'est le format, le support de base, la bande dessinée, qui est "canon". 

Mais a l'inverse d'un livre, ces bandes dessinées sont toujours en cours d'édition, et rien ne les empêche de récupérer des idées dans les adaptations sur autre support. 

En théorie, dans l'absolu, ils devraient faire comme si ces adaptations n'existaient pas. 

 

Ainsi, contrairement a ce qu'on pourrait s'imaginer, quand une BD est adaptée en film hyper populaire, la BD n'est pas changée pour mieux coller au film. La plupart du temps, les costumes, origines, et toutes les choses modifiées pour l'écran ne sont pas ré-employé dans la BD et tant pis pour ceux qui avait découvert l'univers a travers les films, l'univers existait d'abord en BD, venait découvrir le produit original. 

Oh, toutefois, bien sur, il arrive qu'on garde et re-emploie quelques idées ou éléments par ci par là, mais ce n'est pas une règle, ni dans un sens, ni dans l'autre. Et surtout, on ne fait pas un grand coups de balais pour coller a cette autre adaptation, même si elle est très populaire, et bien plus populaire que la BD.

 

La règle tiendrait plus du fait que "A long terme, les bonnes idées ne se perdent jamais, et les mauvaises disparaissent d'elles même". 

Par exemple, la kryptonite de Superman fut inventé lors de son adaptation en feuilleton radiophonique. Et plusieurs personnages de BDs, tels Harley Quinn ou X-23, furent d'abord inventé dans des adaptations animés avant d'être plus tard incluses dans la BD.

 

La BD elle même évolue sans cesse, cherchant sans cesse a se renouveler. On invente de nouveaux personnages, de nouveaux costumes, on teste de nouvelles idées, et on peux voir ce qui passe ou non l'épreuve du temps. 

Ainsi donc, la plupart des personnages ne sont pas l'oeuvre d'un auteur unique, mais de plusieurs auteurs, de nombreux artistes, qui se sont succédés sur le titre, chacun apportant quelque chose au personnage, laissant parfois pour la postérité bien la dernière chose qu'il aurait imaginé. 

 

Enfin…

On peux craindre tout de même que certaines choses changent en raison de l'énorme succès des adaptations cinématographiques de super héros. 

 

Dernièrement je fut un peu choqué par un détail dans un comics. 

Il existe dans l'univers DC Comics, dans les aventures de BATMAN, un gang qui se déguise plus ou moins en costumes représentant des cartes a jouer : Le gang du Royal Flush. Volant sur des cartes a jouer mécaniques géantes, utilisant des armes aux technologies avancées, ce sont des criminels. 

Dans une de leurs apparitions, on apprenait même qu'ils étaient des nantis qui volaient pour s'amuser et pour pouvoir maintenir leur train de vie de richards pourris gatés, ce qui expliquait leur accés a de telles technologies pour de "simples braquages".

 

royal_flush_gang

Hors, dans la série télé live ARROW, adaptant librement les aventures du personnage de GREEN ARROW, on a pu voir d'ordinaires braqueurs porter des masques aux couleurs du Royal Flush. Cela faisait une version soi-disant réaliste mais surtout très cheap des personnages de la BD. Pas de costumes, pas de cartes, pas de gadgets. Mais ce n'est pas ce qui m'a le plus fait tiquer. Non, ce qui m'a fait tiqué, c'est que ce "gang", constitué de deux personnes, était sans le sous, ruinés, quasiment a la rue et volaient par revanche et pour survivre. Gigantesque contre sens si il en est.

 

royal

Ce n'est pas bien grave, ça aurait pu s'arreter là, mais, pour notre plus grand effroi, on vient de voir apparaitre dans la BD une nouvelle version du gang qui portait juste des masques de hockeys similaires a ceux de la série télé. Après avoir changé le personnage de GREEN ARROW, lui faisant perdre toute sa saveur et sa personnalité pour tenter vaguement de le rapprocher plus ou moins de l'image qu'il a dans la série télé, on dirait que cela continue et semblerait presque une volonté marquée des responsables éditoriaux. 

En dépit du bon sens ?

Posté par darkcowboy à 13:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]


DC Comics - Il n'est pas inutile de gueuler face au marasme

Pour faire face au monstrueux succès des adaptations cinématographiques MARVEL qui n'ont pas manqués d'avoir un certain impact sur les ventes des comics books, la firme DC comics, leur principal concurrents, éditeur de personnages aussi célèbres que SUPERMAN, BATMAN, WONDER WOMAN ou FLASH a décidé de réagir en restructurant. 

L'un des principaux impacts de cette restructuration a été un très controversé reboot de l'univers afin d'en théorie le rendre plus accessible a un nouveau lectorat. Dans les faits, hélas, ce fut loin d'être le cas. 

 

Mais le plus gros problème, c'est un monstrueux bordel éditorial, du a un manque de vision globale et a long terme, et un manque de réel vision artistique et éditorial. Ce qui entraine un numéro de chaise musical des plus déplaisants. 

De très nombreux artistes, et même des éditeurs, excédés par les continuels changements de toute dernière minute, les empêchant de pouvoir raconter des histoires proprement et de pouvoir produire des récits de qualités n'ont pas manqués de se barrer en claquant la porte.

 

Parfois ne manquant pas de s'exprimer a ce sujet sur internet. 

Ce qui s'est avéré être une très bonne chose !

Je l'ai toujours dit : il ne faut jamais avoir peur de dire la vérité.

 

1779905-john_10

Ainsi, il y a quelques mois, le scénariste Joshua Hale Fialkov a quitté le titre GREEN LANTERN car des responsables éditoriaux voulaient qu'il y fasse mourir le personnage de John Stewart, un des personnages noirs les plus importants de l'univers DC COMICS. Fialkov, en claquant la porte, le clama bien haut et fort au lieu de garder ça secret. 

Résultat ? Fialkov n'était plus sur le titre, mais DC fit machine arrière, décidant soudain de ne plus le tuer et de le garder. Si Fialkov ne l'avait pas crié sur les toits, même avec tous les changements de dernière minute qui interviennent sans cesse par des responsables qui ne semblent avoir aucune idée d'où ils veulent aller, il est fort a parier que John Stewart serait bel et bien mort, même si on ne meurt jamais vraiment longtemps dans les comics books.

 

Batwoman-1

 

Dernièrement, les auteurs du titre BATWOMAN viennent également de claquer la porte. Encore une fois a cause de changements de dernière minute incessant, alors qu'ils avaient pris la peine d'expliquer et de poser leurs intrigues parfois plus d'un an a l'avance. On leur demandait de changer les origines d'un personnage, et divers autres éléments de l'intrigues. 

On leur refusait ainsi aussi, entre autre chose, de marier l'héroïne avec sa petite amie alors que l'intrigue allait très clairement dans cette direction. On peux croire qu'il s'agisse moins d'une décision homophobe que d'une décision classique de refuser de marier, caser un personnage, ce qui peux lui être dommageable a long terme. Mais en le clamant sur les toits, une bonne partie du public retient juste ce refus de mariage lesbien.

Je pense que, a court terme, cela ne sera pas une mauvaise chose pour le titre d'avoir bien gueulé ça, même si les auteurs de la série ne seront plus là, et que qui que ce soit qui prenne la relève ne pourra le faire que moins bien.

Posté par darkcowboy à 12:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 juin 2013

Le Conseil du Dr : Virez-moi ces spécificités !

Conseil01a

Conseil02ab

Conseil03a

Posté par darkcowboy à 14:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 mai 2013

La Logique des Producteurs : La Momie Reboot !

Mum01-a1

Mum01-b-1

Mum01-3-1

Posté par darkcowboy à 17:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

La logique des producteurs : MILLENIUM 2

Seq01a-a

Seq01b-a

Seq01c-a

Posté par darkcowboy à 17:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 mai 2013

Couleur Fantastique

F-Four-01c

F-Four-02b

There is a little game that producers are playing at Hollywood. They take a comic book, and pretend to inject diversity by changing the skin color of some characters. 

I say that's just not respectful of the base material. 

And don't get me wrong, it works in both ways. Because their main defense is to call racists those who want them to respect the book. But we say the exact same thing when they turn non-white characters into white people. 

avatar_the_last_airbender_r1

I'm all for more diversity of ethnicity in movies, and comics books. But my point is there are in the comics books characters of many ethnicity, why not used those ? Or create new ones ? 

Why just disrespect, change established and successful characters ?

Kingpin

Superman-Laurence-Fishburne-+-Perry-White

You'll notice that they change only turn ethnics secondary characters, or bad guys, but the leads, the heroes, them, they mostly turn them white.

fantastic-four-alicia-masters_480x270

It is just the proof that they don't give a fuck about the base material, they, in fact, despised it, and consider themselves more clever and brilliant than the author of a very long successful book.

I want diversity of ethnicity and sexuality in movies. I want them to play heroes as well as bad guys. 

But I do want to respect of the base material, and I don't see no problem here.

 

F-Four-03b

Posté par darkcowboy à 17:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]